Share

Le domaine religieux a toujours sa place à la RTS

Les  annonces de nos mesures d’économie concernant les émissions religieuses ont suscité beaucoup d’inquiétudes. Nous les comprenons et tenons à confirmer qu’il n’est pas question de renoncer à cette thématique sur nos antennes.

RTS Religion PageLe traitement des questions religieuses pour nourrir le débat de société, aider à la compréhension des enjeux actuels et favoriser la cohésion sociale constitue un élément important de notre mission de service public. Une réflexion est en cours pour préciser l’offre liée à la réduction budgétaire.

Des décisions difficiles à prendre

Faut-il le rappeler, la RTS est contrainte d’opérer des économies importantes (11,4 millions) dès le 1er janvier 2017, dont 7 millions pour le seul département des Programmes. Les magazines religieux ne sont malheureusement pas les seules émissions à êtres impactées par ces mesures. La moitié du budget qui leur est dédié est conservé.

Ces moyens nous permettront de continuer de capter des offices (messes et cultes)  et de traiter le fait religieux sous une nouvelle forme, adaptée aux différents médias dans une approche généraliste. La discussion éditoriale est lancée avec les équipes concernées.

Soulignons par ailleurs que les questions religieuses et leur dimension géopolitique, culturelle et sociologique ainsi que les thèmes éthiques et philosophiques continueront d’être abordés dans différentes émissions, à la radio, à la tv et sur le web.