Share

Communiqués de presse

« Le 5e cavalier lauréat » du Fantastic Web Contest 2017

Le 5e cavalier

Le lauréat du Fantastic Web Contest a été dévoilé samedi soir lors de la cérémonie de clôture du Neuchâtel International Fantastic Film Festival : Le 5e cavalier, proposé par DBFX Workshop et JD Schneider. Inspiré d’une histoire vraie, ce projet audacieux plonge au cœur du genre fantastique avec la fin du monde en ligne de mire. L’enthousiasme et le professionnalisme des auteurs ont su convaincre les jurés de ce concours lancé par la RTS en collaboration avec le NIFFF pour soutenir les jeunes talents. A découvrir en juillet 2018 en avant-première au festival et sur rts.ch.

Après la déjantée et parodique websérie Hellvetia en 2015, la RTS et le NIFFF ont renouvelé leur appel à projet pour la création d’une fiction fantastique conçue spécifiquement pour le web. Parmi les dossiers de candidature reçus, six ont été retenus pour être présentés devant un jury composé d’Anaïs Emery, directrice artistique du festival, Domenico La Porta, rédacteur en chef CINEUROPA, responsable nouveaux médias à Wallimage Creative et directeur R/O Institute, Patrick Suhner, producteur éditorial RTS et Philippe Congiusti alias Fifi sur Couleur 3. A l’issue des délibérations, le choix des jurés s’est porté sur une websérie qui embrasse frontalement le fantastique avec un univers sombre proche de l’apocalypse. « Le 5e cavalier traite le genre fantastique avec beaucoup d’ambition. C’est un vrai pari narratif et esthétique. Nous nous réjouissons de relever ce défi avec des auteurs pleins de fraîcheur et d’enthousiasme » indique le producteur Patrick Suhner de la RTS.

Le 5e cavalier
Proposé par DBFX Workshop (Kennocha Baud et Julien Dumont), réalisé par JD Schneider.
Suite à une opération de police qui tourne au bain de sang, les dépouilles de gardes suisses pontificaux sont découvertes dans une cave. Alors qu’on cherche à les éliminer discrètement, un surveillant de nuit fait basculer le monde dans l’horreur. Quatre cavaliers fantomatiques sèment la terreur sur leur passage…

« Le 5e cavalier est un projet d’un type nouveau en Suisse. Un websérie visuellement ambitieuse qui plonge au cœur de la culture fantastique. L’encouragement de la relève est un objectif essentiel du NIFFF et nous sommes heureux de voir émerger des nouvelles sensibilités qui apportent de la diversité » se réjouit la directrice du NIFFF Anaïs Emery. Le festival offrira un coaching sur mesure à ces jeunes créateurs grâce à l’expertise d’un scénariste professionnel.

Le projet écrit et réalisé par JD Schneider en collaboration avec Kennocha Baud et Julien Dumont, s’inspire de la véritable histoire d’un collectionneur genevois pour la transcender en récit d’épouvante. Coproduit par la RTS, cette websérie d’une dizaine d’épisodes de 5 à 7 minutes sera présentée l’année prochaine au NIFFF et sur rts.ch.

« Retour à tous les communiqués